1. Accueil
  2. Actualités agricoles
  3. Comment les biosolutions peuvent-elles répondre au problématiques du moment ? 
BIOSOLUTIONS

Comment les biosolutions peuvent-elles répondre aux problématiques du moment ? 

La gestion des stress climatiques

En ce début de printemps, les amplitudes thermiques sont importantes. Si le mois de mars s’est terminé sur une météo douce et ensoleillée, le début du mois d’avril va être marqué par le retour des températures froides et des épisodes de gel.

le colza

Ces variations de températures brutales entraînent des stress climatiques pour les cultures (appelés stress abiotiques), notamment sur le colza en floraison, les orges de printemps et les céréales d’hiver en phase reproductive.

L’utilisation de biostimulants peut être une réponse pertinente pour accroitre la tolérance des plantes face à ces stress.

Les principaux actifs ayant un intérêt face aux aléas climatiques sont la glycine bétaïne et les acides aminés.

  • La glycine bétaïne permet la gestion de la pression osmotique des cellules. Lors d’épisodes de gel, elle va diminuer le point de cristallisation de l’eau à l’intérieur des cellules de la plante et ainsi éviter l’éclatement des cellules et donc la mort de la plante.
  • Les acides aminés sont indispensables pour la croissance des cultures. Lors d’épisodes de stress, la plante ne produit plus d’acides aminés. Fournir des acides aminés rapidement disponibles permet aux plantes un redémarrage plus rapide à la suite de ces épisodes.

Soufflet Agriculture dispose d’une gamme complète de biostimulants permettant d’apporter aux cultures ces deux principes actifs :

  • INTRACELL : Poudre hydrosoluble contenant plus de 96 % de glycine bétaïne. A appliquer minimum 24 h avant la période de stress, à une dose d’1 kg/ha sur céréales ou 2 kg/ha sur colzas.
  • MEGAFOL : Extraits végétaux qui renferment des acides aminés et de la bétaïne. Ce produit associe donc préventif et curatif et est à appliquer à 2 L/ha.
  • LABIFOL SUPERSTIM : Acides aminés + Azote foliaire d’origine organique. Solution curative à appliquer 3 à 5 jours après la fin de l’épisode de stress, à une dose de 3 L/ha sur céréales ou 5 L/ha sur colzas.
  • SMARTFOIL : Métabolites de fermentation de levures (acides aminés, acides fulviques et humiques) pour sécuriser la floraison du colza. Application unique au stade floraison à 2 L/ha.

La gestion des stress liés aux herbicides 

À la suite des applications d’herbicides sur les céréales, des phénomènes de stress oxydatifs peuvent être observés, caractérisés par l’apparition de symptômes de phytotoxicité (cf. photo).

plante malade

Deux solutions peuvent être utilisés pour limiter ces phénomènes :

  • MEGAFOL : extraits végétaux qui renferment des acides aminés et de la bétaïne. Cette solution agit sur les gènes de la plante lui permettant de synthétiser des enzymes antioxydantes et détoxifiantes, nécessaires pour une meilleure tolérance à l’herbicide.

Application : pour renforcer la sélectivité du désherbage, 2 L/ha associé aux herbicides de pré-levée ou 1 L/ha associé aux herbicides de post-levée.

  • OCASE : cet engrais est composé d’un mélange de purins : d’ortie, d’écorce de saule et d’achillée millefeuilles. Il permet de redynamiser les plantes ayant subi un stress oxydatif, en stimulant leur système racinaire et en leur apportant des éléments nécessaires à leur développement en foliaire. Les purins stimulent tous les mécanismes naturels de défense des plantes.

Application : OCASE 10 L/ha + SAVON NOIR 0.5 % 3 à 5 jours après le stress.

La gestion des stress liés aux herbicides

Pour assurer une bonne vigueur des orges de printemps, il est possible d’effectuer de la nutrition foliaire. L’apport d’éléments nutritifs par les feuilles permet de palier à des déficiences d’alimentation de la culture par le sol (lié à un faible développement racinaire, à une sécheresse, ou à des amplitudes thermiques).

Par ailleurs, le phosphore est un élément indispensable pour accroître l’enracinement et le tallage des orges de printemps.

Soufflet Agriculture dispose d’une gamme d’engrais foliaires, associés notamment à des extraits d’algues. Les algues possèdent des propriétés anti-stress et permettent une meilleure assimilation des éléments nutritifs et un meilleur développement des racines.

orges de printemps
 

Le choix de la solution doit se faire en fonction de la capacité du sol à fournir du phosphore aux orges de printemps. Si la teneur en phosphore est satisfaisante :

  • START BOOST CEREALES : Complexe d’éléments nutritifs (cuivre, manganèse, soufre) et extrait d’algues. À appliquer du stade tallage à épi 1 cm, à 3 L/ha.
  • NUTRIBOOST NPK : Engrais foliaire NPK avec complexe d’oligo-éléments (B, Cu, Fe, Zn, Mn, Mo) et extrait d’algues.

À appliquer au stade fin tallage, à 3 L/ha. Si la teneur en phosphore est faible :

  • FERTI BOOST P : Engrais foliaire NP et Mg, avec extrait d’algues. À appliquer du stade 3 feuilles à fin tallage, à une dose de 3 L/ha.

La gestion des stress liés aux herbicides

Face au contexte tendu des disponibilités et des tarifs en engrais azotés, l’utilisation de bactéries fixatrices d’azote en complément du programme de fertilisation peut apporter une source d’azote supplémentaire intéressante pour la plante.

Soufflet Agriculture dispose de deux produits répondant à cet objectif :

  • PRESTO N : Biostimulants à base de bactéries endophytes appelées Methylobacterium Symbioticum, qui pénètrent dans la plante par les feuilles et transforment l’azote de l’air en ammonium (forme assimilable par la plante). Cette solution s’applique en pulvérisation foliaire sur céréales à partir du stade épi 1 cm et en conditions poussantes, à une dose de 333 g/ha.
  • FREE N 100 : Complexe bactérien à base d’Azotobacter chrocoocum, bactéries fixatrices de l’azote atmosphérique dans la rhizosphère. Dose d’application 0.5L/ha. L’application est à effectuer en début de cycle voire au semis, pour que les bactéries atteignent le sol et pour une mise en route rapide des échanges dans la rhizosphère.

Ces deux solutions sont utilisables en agriculture biologique.

Le service Agronomie, Conseils, Innovation met en place des expérimentations depuis quelques années pour tester l’ensemble de ces solutions. Pour plus d’informations, veuillez-contacter votre Agent Relation Culture habituel.

↑ Remonter en haut de la page

Disponibilité et simplicité de la plateforme d'achat

Gamme complète pour répondre à vos besoins

Des experts à l'écoute pour étudier vos problématiques

Gain de temps dans vos réapprovisionnements