1. Accueil
  2. Semences agricoles
  3. Semences protéagineux légumineuses

Protéagineux : qu’est-ce que c’est ?

Les protéagineux sont des plantes annuelles appartenant au groupe des légumineuses, très riches en protéines et en protides. Cette richesse est due à une interaction mutualiste qui lie ces plantes améliorantes à des bactéries fixatrices d’azote. Ils sont favorables à l'équilibre des cultures et à l'environnement.

Nous avons plusieurs types de protéagineux : soja, féverole, lupin, luzerne et légumes secs.

Légumineuses : Qu’est-ce que c’est ?

Les légumineuses aussi appelées légumes secs désignent un type de cultures récoltées dans le seul but d’obtenir des grains secs. Il est important de les réhydrater avant de les cuisiner. Comme exemples de légumineuses nous pouvons citer : les haricots, les lentilles, les fèves et les pois.

Comment cultiver les protéagineux et les légumineuses ?

La culture des protéagineux ou des légumineuses repose sur certaines règles agricoles à respecter comme :

  • Respect des délais de retour d’au moins 5 ans.
  • Application de l’implantation en situation à faible reliquat pour optimiser la fixation de l’azote de l’air.
  • L’implantation sur sol doit être bien structuré pour favoriser les nodosités.
  • Faire attention aux variétés d’hiver qui sont plus sensibles aux maladies et au gel que les variétés de printemps, mais moins sensibles aux stress thermique et hydrique.
  • S’assurer de la profondeur de semis de 5 à 8 cm pour la féverole d’hiver pour limiter les dégâts de gel.
  • Faire un désherbage mécanique répété : à l’aveugle puis plusieurs passages en fonction du salissement. Binage possible sur féverole (écartement 30-45 cm).

Avec le respect de tous ces principes agricoles sur les protéagineux ou les légumineuses vous pouvez vous attendre à :

  • Une diminution de la pression adventices par rapport à la légumineuse pure, due à une couverture du sol plus rapide et à une compétitivité accrue du couvert.
  • Une productivité plus élevée : il faudrait en moyenne 1,3 ha de cultures pures pour obtenir la même production qu’1 ha en association. 
  • Des taux de protéines en moyenne plus élevés.
  • Une sécurisation du revenu : la présence de la culture associée permet une récolte lorsque le climat est défavorable aux protéagineux.

Cultiver des protéagineux ou des légumineuses permet d’accroitre naturellement les sols en azote.

Dans leur grande majorité, ils sont pauvres en matières grasses, riches en fibres, et de haute teneur en protéines. Ils permettent de contribuer à la durabilité de l’agriculture, et bien sûr d’assurer une alimentation accessible à tous. Certaines études scientifiques les présentent aussi comme contribuant à la prévention du diabète, des maladies cardio-vasculaires, de l’obésité et de certains cancers.

Disponibilité et simplicité de la plateforme d'achat

Gamme complète pour répondre à vos besoins

Des experts à l'écoute pour étudier vos problématiques

Gain de temps dans vos réapprovisionnements