Semences de lin de printemps

Semences de lin de printemps

Avec Farmi, procurez vous facilement vos différentes semences Oléagineuses comme le lin de printemps. Il a l'avantage de permettre une belle rentabilité. 

1 Produit trouvé

Lin PROGRESS Enrobé Zinc

Lin PROGRESS Enrobé Zinc

À partir de

221,19 € HT  /  QUINTAL

Le lin : qu’est-ce que c’est ?

C’est une plante rustique originaire d’Eurasie cultivée pour ses fibres textiles et ses graines oléagineuses. Le lin oléagineux est une culture peu développée en France mais sa culture augmente ces dernières années car elle présente de nombreux intérêts. Sa paille est récoltable et recherchée notamment pour être un biomatériau. Les graines de lin, riches en oméga 3, sont aussi récoltées pour l’alimentation humaine ou animale.

Il en existe plusieurs variétés à savoir : le lin d’hiver et le lin de printemps. Le plus connu et le plus utilisé est le lin de printemps.

Quels sont les avantages du lin ?

Cultiver le lin est bénéfique car c’est une fibre naturelle, coriace et 100 % biodégradable, qui n’exige aucune irrigation et nécessite très peu de traitement chimique. Sa culture est bien souvent plus rentable que le blé. On l’utilise pour l’industrie textile ou la fabrication de cordages. Ses déchets peuvent aussi servir à fabriquer des panneaux agglomérés, des isolants, ainsi qu’à nourrir les bêtes.

Comment cultiver le lin ?

Il est recommandé d’implanter cette culture sur une rotation assez large pour la diversifier mais de ne pas y avoir recours de façon trop récurrente pour éviter les risques de fusariose. Idéalement installé à la suite d’une céréale, le lin peut être semé en hiver comme au printemps selon les vérités. La culture du lin est favorable aux sols profonds au vu de son développement racinaire. Ses besoins en phosphore et potasse sont assez faibles et de l’ordre de 60 à 80 unités par hectare. Sa fumure azotée doit-elle être raisonnée pour éviter les risques de verse et de l’ordre de 70 à 90 unités par hectare. Durant sa culture le développement des adventices est à surveiller car il s’agit d’une plante peu concurrentielle et étouffante.

Les différentes étapes de la culture du lin sont :

  • Du semis à la floraison : il est recommandé de semer entre mars et avril, car il a besoin de pratiquement 100 jours pour arriver à sa maturité. Ainsi il va rapidement croître pour atteindre 1 m. Un climat doux et régulièrement pluvieux assurera la croissance régulière des fibres. Au cours de cette période, l’agriculteur contrôlera quotidiennement ses lins.

  • La floraison : A partir de mi-juin, pendant une semaine, les lins sont en fleurs. Les champs deviennent bleus tous les matins, les fleurs fanent les après-midis.

  • L’arrache : en mi-juillet, le lin est arraché. Cette étape est recommandée lorsque la plante arrive à maturité.

  • La récolte des graines : on attend une semaine après l’arrache pour pouvoir récolter les graines en reprenant les pailles avec une écapsuleuse.

  • Le rouissage : c’est l’étape majeur pour la qualité des fibres de lins. Il faudra donc une forte alternance de pluie, de soleil et de brise pour mieux permettre à la paille de se séparer de la fibre.

  • La récolte des pailles : après le rouissage, les liniculteurs apportent donc des échantillons de paille qui ont permis de séparer la paille de la fibre afin de savoir si le lin doit être enroulé ou attendre encore des pluie pour affiner le rouissage.

Disponibilité et simplicité de la plateforme d'achat

Gamme complète pour répondre à vos besoins

Des experts à l'écoute pour étudier vos problématiques

Gain de temps dans vos réapprovisionnements