C’est quoi le colza d’hiver ?

Le colza est une plante oléagineuse, riche en huile et aussi en protéine végétales. Son utilisation est destinée à l’alimentation humaine, animales mais aussi utilisée comme source d’énergie renouvelable. Le colza est une culture qui est à priori techniquement difficile, à cause de sa sensibilité à de nombreux ravageurs et maladies. Il rompt le cycle des maladies des céréales et des mauvaises herbes dans la rotation, absorbe l’azote en automne, améliore l’état organique des sols et est une plante mellifère attractive pour les insectes pollinisateurs, notamment les abeilles. 

Il présente pourtant de nombreux atouts pour les exploitations biologiques à la recherche de têtes de rotation : amélioration de la structure de sol par sa racine pivotante, bonne couverture du sol favorable à la maîtrise de l’enherbement, précédent intéressant pour les céréales.

Comment cultiver le colza d’hiver ?

Le colza d’hiver est semé à la fin de l’été et est récolté en juillet. Il couvre le sol pendant environ 300 jours et réduit ainsi l’érosion. Il doit être poussant et bien développé à l’entrée de l’hiver sinon le rendement est largement entamé en termes de potentiel et de capacité à résister aux ravageurs et à l’enherbement. De ce fait pour mieux manager votre culture de colza, vous devez principalement suivre ces étapes :

  • Le semis : les graines sont semées à une profondeur d’environ 2 cm. Et bien sûr rassurez-vous de toujours semer sur un sol bien affiné et sans débris de matières organiques en surface.
  • La fertilisation : le colza d’hiver exige un apport particulier en azote pour mieux assurer sa levée.
  • La gestion des mauvais herbes ou adventices : dans ce cas, le labour est toujours recommandé pour lutter contre les repousses des céréales précédente.
  • La gestion des maladies  et des ravageurs : pour limiter tout risque de maladie il est conseillé d’attendre environ 5 ans avant le retour du colza sur une parcelle. L’implantation est une étape clé de la culture, notamment pour lutter contre les ravageurs (altises, charançons). Vous pouvez également utiliser des produits phytosanitaires. Mais attention prenez conseil chez un expert pour éviter tout désagrément.
  • La récolte.

Disponibilité et simplicité de la plateforme d'achat

Gamme complète pour répondre à vos besoins

Des experts à l'écoute pour étudier vos problématiques

Gain de temps dans vos réapprovisionnements