1. Accueil
  2. Semences agricoles
  3. Semences de céréales
  4. Semences de céréales secondaires

Semences de céréales secondaires

Nous vous proposons notre gamme de semences de céréales secondaires regroupant par exemple des semences : d’épeautre, de seigle, d’avoine, de sarrazin… 

10 Produit(s) trouvé(s)

Epeautre

La culture de l’épeautre revient de plus en plus dans nos campagnes après avoir été perdue de vue à la suite du développement de la culture du blé au 20ème siècle. Grace aux progrès tant sur le plan de la rentabilité et de la productivité élevée de la culture que sur le plan de la sécurité culturale par l’amélioration de la résistance aux maladies et à la verse, la culture revient au goût du jour. D’autant plus que l’épeautre est adapté à l’agriculture biologique. Dans le cadre de mesures agroenvironnementales, ces cultures permettent d’atteindre de bons rendements tout en évitant l’utilisation de protection fongicide. Face à l’évolution des pratiques agricoles et les besoins de diversification des céréaliers, des éleveurs et de la demande des consommateurs, l’épeautre retrouve petit à petit son attrait d’antan. 
L’épeautre peut donc parfaitement accompagner voire remplacer le blé au sein de la rotation. S’agissant d’une céréale à paille, les problèmes liés aux maladies du pied sont aussi présents qu’en culture de blé. La sensibilité à la verse et les besoins en azote sont aussi à prendre en compte.
L’épeautre constitue un aliment de choix comme complément dans la ration alimentaire du bétail pour les ruminants, mais aussi des chevaux, qui jouissent ainsi de sa richesse en protéines et en fibres.
En alimentation humaine, sa transformation en farine permet la confection de pains très complets et riches.

Avoine

La culture de l’avoine est beaucoup utilisée en tête d’assolement et très intéressante pour les cultures suivantes grâce à sa capacité à limiter la transmission des maladies aux autres céréales de la rotation, tel que le piétin-verse ou le piétin échaudage. L’avoine permet une production de paille de qualité et est intéressante pour agrandir ou casser des rotations avec beaucoup de céréales à pailles grâce ses résistances aux maladies. L’avoine permet également, l’étalement des semis et de la récolte et de réduire la pression des adventices par son pouvoir concurrentiel, très appréciable surtout dans le contexte où très peu d’herbicides sont homologués. L’avoine est une céréale très rustique, qui supporte les terres pauvres, humides et les sols acides.  Elle est aussi  intéressante en conduite extensive ou bio. En revanche l’avoine est sensible au froid et au gel. Sa valeur alimentaire est proche du blé pour les bovins. Son rendement en grain étant limité, elle ne répond pas à l’intensification et est peu performant en terres superficielles. L’avoine est une culture assez sensible à la verse et aux excès de température même si elle a besoin d’une maturité pour être récoltée. L’avoine fait preuve d’un très bon pouvoir énergétique, surtout lorsqu’elle est accompagnée d’une teneur en protéines importante. En alimentation humaine on la connait principalement sous forme de flocons dans les petits déjeuners ou bars. Mais aussi en alimentation du bétail en vertu de ses acides aminés et gras, diversifiant la ration des bovins, des volailles et des porcs. 

Sarrasin 

Le sarrasin est une espèce s’implantant en début d'été afin de développer une végétation suffisante. Le sarrasin est très sensible au froid et au gel et ses semis peuvent commencer à partir du 15 mai ou après une récolte de céréale. Le sarrasin peut aussi parfaitement s’adapter à la culture en dérobée, en couvert ou pour produire une deuxième récolte. Du fait de sa montée à graine assez facile, il devient une adventice dans la culture suivante mais sa floraison précoce peut attirer les insectes pollinisateurs.
Le sarrasin s’insère en fin de rotation car ses besoins en fumure azotées se suffisent aux restitutions des plantes précédentes. Il est même préconisé de ne pas implanter de sarrasin dans des parcelles à trop grande disponibilité en azote afin de ne pas pénaliser la production de graines.
Cette plante très compétitive est une solution de remplacement en cas de retournement d’une culture très sale. L’implantation de ruches à proximité permettent à la fois d’obtenir un miel raffiné mais surtout pour l’agriculteur, d’améliorer la fécondation du sarrasin qui se fait uniquement par les insectes. Le sarrasin est à éviter pour les terres très fertiles et se prête plus aux terres superficielles pour éviter le risque de favoriser une végétation trop importante au détriment de la production de graines.

Seigle    

Le seigle est une céréale pouvant intégrer une rotation céréalière avec déjà une ou deux cultures de paille car la plante est résistante au piétin verse et aux autres maladies du pied. La culture est assez rustique couvrira ses besoins par les restitutions laissées par les précédentes au sein de la rotation. Le seigle est doté d’un bon pouvoir couvrant, en surface du sol mais aussi par sa capacité d’étouffement des plantes concurrentes comme les adventices par sa hauteur de 1,5 mètres à 2 mètres. Du fait de sa taille, le seigle est plus sensible à la verse que le blé et la fertilisation azotée augmentera ces risques. Il faut donc bien adapter les doses et la date de semis. Les précédents riches comme les prairies et les protéagineux sont aussi à éviter car présentent des facteurs de risque de verse sur pour seigle.

Le seigle est également sensible à la rouille brune et à l’ergot. Le seigle a pour réputation d’être sensible à l’ergot, une maladie qui dévalorise la récolte par une pollution toxique pour les animaux et les humains qui le consomment. L’importance de contamination de la culture varie selon les conditions climatiques au moment de la floraison. Ce sont ainsi les climats frais et humides qui favorisent l’implantation de l’ergot sur les fleurs. L’augmentation de la densité de semis permet d’ailleurs de l’imiter le développement de l’ergot. Le seigle apprécie plus les sols qui se ressuient bien l’hiver, plus que les sols humides et hydromorphes.
Le seigle permet de bons rendements en grain pour un débouché intéressant en meunerie mais également un rendement conséquent en paille, de l’ordre de 5 à 7 tonnes par hectare. Le seigle s’adapte particulièrement bien aux terres à superficielles à potentiel limité et également à bon potentiel.

QUELQUES CHIFFRES REPÈRES : DATES ET DENSITÉS DE SEMIS

Avoine d’hiver

Du 20 sept. au 15 oct.

250 à 300 grains/m2

Triticale

Du 1er oct. au 20 oct.

160 à 240 grains/m2

Épeautre

Du 1er oct. au 20 oct. 140 à 180 kg/ha

Alternativité

Précocité

d’épiaison

PS

PMG

Hauteur

Froid

Verse

Piétin-verse

Oïdium

Rouille brune

Rhyncho

TRITICALE D’HIVER

Brehat

Alt

1/2 P

M

49-51

Haute

TB

B

6

8

8

7

Gwendalac 

1/2 H

1/2 P

B

42-45

Moy.

B

B

5

8

7

6

Lumaco

1/2 H

1/2 P

B à TB

51-54

Haute

M à B

M à B

4

8

7

6

Omeac

1/2 H à 1/2 Alt

P

TB

45-47

Moy. à haute

B

M à B

7

7

6

6

Ouessac

1/2 Alt

1/2 P

M

47-49

Haute

M à B

B

5

7

6

6

Rivolt

1/2 Alt

P

M

31-43

Moy. à haute

TB

B

7

7

8

5

TRITICALE DE PRINTEMPS

Mazur

Alt à printemps

P

TB

33-35

Haute

TB

TB

6

7

9

8

SEIGLE D’HIVER

Rubin

Très Hiver

P

B

34-35

Très haute

TB

B

-

7

5

-

Serafino

(hybride)

Très Hiver

P

B

32-35

Haute

TB

B

-

8

6

6,5

Trebiano

(hybride)

Très Hiver

TP

B

32-35

Haute à très haute

TB

B

-

7

6

5,5

SEIGLE DE PRINTEMPS

Ovid

Alt à Printemps

P

B

27-30

Haute

B

M à B

-

7

6

-

SEIGLE FOURRAGER BIOMASSE

Progas (hybride)

Très Hiver

TP

-

-

Très haute

TB

M

-

-

5

5,5

Vitallo

Hiver

TP

-

33-35

Haute

TB

M

-

6

6

-

GRAND ÉPEAUTRE

Convoitise

Hiver

1/2 T à 1/2 P

B

-

Moy. à haute

TB

B

6

7

6

-

Couleur du grain

Précocité d’épiaison

Alternativité

PS

PMG

Hauteur

Froid

Verse

AVOINE D’HIVER

Pursant

Noire

1/2 P

1/2 H

Bon 50-53

40-42

Moyenne

-

M

Vodka

Blanche

1/2 P

1/2 H

Bon 50-53

36-40

Moyenne

M à B

M

Précocité d’épiaison

Vigueur au départ

Densité de semis

Remarques

SARRASIN

La Harpe

1/2 P

TB

40 kg/ha

Légende : PMG = Poids de Mille Grains / = Nouveauté 2020 / Alternativité : H = Hiver - Alt = Alternatif / Précocité : P = Précoce - 1/2 P = Demi-précoce - 1/2 T = Demi-tardif - T = Tardif / Résistance au froid et à la verse : B = Bonne - M = Moyenne - F = Faible / Appréciation maladies : 4 = Assez sensible - 6 = Peu sensible - 7 = Assez résistant

Disponibilité et simplicité de la plateforme d'achat

Gamme complète pour répondre à vos besoins

Des experts à l'écoute pour étudier vos problématiques

Gains de temps dans vos réapprovisionnements