Semences de blé dur

Semences de blé dur

Découvrez nos références de blé dur de notre gamme de semences de céréales. Les produits proposés sont déclinés en plusieurs conditionnements et types de traitements.

6 Produit(s) trouvé(s)

Blé Dur SOISSUR

Blé Dur SOISSUR

À partir de

124,00 € HT  /  QUINTAL
Blé Dur CANAILLOU

Blé Dur CANAILLOU

À partir de

109,00 € HT  /  QUINTAL
Blé Dur VOILUR

Blé Dur VOILUR

À partir de

105,00 € HT  /  QUINTAL
Blé Dur RELIEF

Blé Dur RELIEF

À partir de

119,00 € HT  /  QUINTAL
Blé Dur ANVERGUR

Blé Dur ANVERGUR

À partir de

105,00 € HT  /  QUINTAL
Blé Dur KARUR

Blé Dur KARUR

À partir de

106,00 € HT  /  QUINTAL

Le blé dur : qu’est-ce que c’est ?

Le blé dur est une plante herbacée annuelle qui est un blé caractérisé par son amande dure et vitreuse. C’est une céréale de la famille des graminées, riche en protéine et en gluten. Il est utilisé en alimentation humaine. Il se différencie du blé tendre par son grain à albumen vitreux et par sa forte teneur en protéine. Il est très sensible au froid et plus résistant à la sécheresse.

Comment cultiver le blé dur ?

Le blé dur est généralement cultivé dans les régions méditerranéennes comme le sud de la France. Il est plus résistant au froid que le blé tendre.

De ce fait, pour avoir une bonne récolte de blé dur, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • Le semis : bien préparer son sol et choisir minutieusement ses grains.
  • La germination : la germe va se développer en formant deux parties qui sont la racine et l’apex caulinaire pointant vers la surface.
  • Le tallage : il est possible de percevoir les tiges qui se forment.
  • La montaison : c’est une phase de croissance où apparaissent les épis.
  • L’épiaison :  les graines commencent à se former sur les épis.
  • La maturation : c’est la phase des différentes transformations du grain de blé qui sont :

. le stade laiteux où on constate que le grain vert atteint sa taille définitive

. le stade pâteux où la graine commence à devenir jaune

  • La moisson : les épis de blé vont être coupés.

Pour assurer ces différentes étapes de croissance du blé dur, nous vous conseillons de bien contrôler votre plantation en utilisant les bonnes quantités d’engrais et de produits phytosanitaires

Les caractéristiques agronomiques

La gamme blé dur s’enrichit de 2 nouveautés : SOISSUR inscrit à 102,7 % et CANAILLOU à 104,6 % des témoins.

La grille de classification des blés durs change pour moins de classes technologiques.

RÉSISTANCE

MALADIES FOLIAIRES

MALADIE EPI

Précocité montaison

Précocité épiaison

PMG

Froid

Verse

Septoriose feuille

Rouille brune

Rouille jaune

Fusariose

Accumulation DON

Anvergur

P

P

45-47

M

M à F

7

6

8

5

4,5

Canaillou

P

P

45-47

M à B

M à B

7

8

8

5

5

Karur

T

1/2 P - 1/2 T

41-43

B

M à B

6,5

6

7

5,5

4,5

Relief

P

1/2 T

41-43

B

B

6

6,5

6

6

5,5

Soissur

-

1/2P

45-47

B

B

7

6

7

5

5

Vanur

P

TP

47-49

M à B

M à B

5,5

5

8

4,5

(5,5)

Voilur

P

P

45-47

-

B

6,5

8

7

5,5

3,5

Légende : VRSP = Variétés recommandées par les Semouliers et Pastiers / BDQ = Blé Dur de Qualité - BDC = Blé Dur de Couleur - BDM = Blé Dur Moyen (qualité courante)- BD =Blé Dur courant - / PMG = Poids de Mille Grains / Appréciation sensibilité et résistance : Vert foncé = Très favorable - Vert clair= Favorable - Couleur sablée = Assez favorable - Jaune = Moyen - Orange = Défavorable - Rouge = Très défavorable / Classification Arvalis : 1 = Moins bonne note - 9 = Meilleure note

Les critères de qualité 

LES CRITÈRES DE QUALITÉ DU BLÉ DUR

Classe technologique

Valeur semoulière

Couleur

Cuisson

Seuil de rendement

PMG

Mitadinage

Moucheture

Clareté

Jaune

Protéines

Test SDS*

% des témoins          

Grille actuelle

BDHQ

6

6

7

6

8

6,5

90

BDC

 5,5

 5

 7

 6

 8

 5,5

100

BDP

 6

 6

 6

 5,5

 6

 6,5

95

BDM

 5,5

 5

 6

 5

 6

 5,5

103

BD

 4

 4

 4

 4

 4

 4

108

Refus

< 4

< 4

< 4

< 4

< 4

< 4

<

-

Nouvelle grille

Elite

 5,5

 5,5

7

 6

 8

 6

100

Qualité

 5,5

 5

 5,5

≥ 5

6

 5

102

Standard

 4

 4

 4

 4

 4

 4

105

Refus

< 4

< 4

< 4

< 4

< 4

< 4

<

-

Légende : * = Résultat au test de sédimentation SDS : () supérieur ou égale - (<) inférieur à celui de la varété Babylone -10%

Zoom sur la conduite du blé dur

Gain

Rendement

Protéine

De l'ammonitrate par rapport à la solution

+ 1,1 q

+ 0,4 %

De l'urée par rapport à la solution

+ 1,5 q

+ 0,26 %

De l'ammonitrate par rapport à la solution

+ 0,4 q

+ 0,14 %

Source : Guide du blé dur en région Centre et Ile de France 2021

La conduite de fertilisation azotée du blé dur est stratégique pour atteindre les 14 % de protéines.

- La dose calculée à partir de la méthode du bilan

- Le pilotage (N TESTER, Satellite…) de fin de cycle basé sur la réalisation d’une bande surfertilisée au stade Epi 1cm

- La forme azotée choisie

- Le nombre d’apports

1er apport modéré en sortie d’hiver en tenant compte du reliquat
Un apport Epi 1cm fractionné s’il dépasse 90/100 unités
La prévision d’un apport de 50 à 80 unités selon la dose totale (fractionnement possible si > 60 unités

Leur positionnement

Les apports trop précoces favorisent la verse
Les apports trop précoces limitent la teneur en protéine

Disponibilité et simplicité de la plateforme d'achat

Gamme complète pour répondre à vos besoins

Des experts à l'écoute pour étudier vos problématiques

Gain de temps dans vos réapprovisionnements