1. Accueil
  2. Alimentation animale

Alimentation animale

Farmi.com met à votre disposition tous les produits nécessaires à la nutrition animale. Les produits sont sélectionnés sur des critères de qualité garantissant un rapport qualité / prix optimal. Tout un éventail de modes de livraison vous est proposé pour que ce soit pratique, rapide et à prix maitrisé. Il en est de même pour le paiement vous pourrez sélectionner celui qui vous convient le mieux. 

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter nos commerciaux qui se feront un plaisir de vous répondre et / ou de venir sur votre exploitation. 

10 Produit(s) trouvé(s)

Savour bloc Nrj

Savour bloc Nrj

À partir de

35,13 € HT  / UNITE
Savour Bloc Gestant

Savour Bloc Gestant

À partir de

28,69 € HT  / UNITE
Savour Bloc Fly 6 14 8

Savour Bloc Fly 6 14 8

À partir de

26,41 € HT  / UNITE
Savour bloc 8 16 3

Savour bloc 8 16 3

À partir de

25,28 € HT  / UNITE
KNZ Tradition fecondité 10kg

KNZ Tradition fecondité 10kg

À partir de

4,95 € HT  / UNITE
Savour bloc plus 6 14 8

Savour bloc plus 6 14 8

À partir de

24,51 € HT  / UNITE
KNZ 100 Magnum - Sel pur 25kg

KNZ 100 Magnum - Sel pur 25kg

À partir de

5,93 € HT  / UNITE
KNZ 100 - Sel pur 10KG

KNZ 100 - Sel pur 10KG

À partir de

3,4 € HT  / UNITE
KNZ Tradition universel 10kg

KNZ Tradition universel 10kg

À partir de

4,53 € HT  / UNITE
KNZ Elements oligo vache 10kg

KNZ Elements oligo vache 10kg

À partir de

8,88 € HT  / UNITE

Pilotez votre élevage avec Farmi et Soufflet Nutrition 

Farmi propose une offre de nutrition animale pour répondre aux attentes et aux enjeux des éleveurs et de leurs élevages grâce à des prestations de conseils, suivi nutritionnel et formulation d’aliment complet pour bétail sur-mesure qui s’appuient sur l’expertise et les différents métiers du Groupe Soufflet (groupe industriel producteur de sous-produit et co produit de malterie, meunerie, céréale blé mais et oléagineux).  

Un contexte qui pousse à l'optimisation 

L’élevage, est soumis à de nombreux facteurs qui impactent sa rentabilité technico-économique (prix du lait et de la viande, prix des céréales ou des co-produits alimentaires). Cette situation oblige les éleveurs à repenser leur modèle économique et la valorisation de leurs productions en se dirigeant parfois vers des filières spécifiques (chartre et LABEL de qualité du lait et de la viande, sans OGM, enrichi en oméga 3…) qui impliquent de nouveaux cahiers des charges basés sur des contraintes nutritionnelles ou des engagements de qualité. 

Au quotidien sur le terrain, les nutritionnistes et les technico commerciaux Soufflet échangent avec les éleveurs et entendent leurs inquiétudes vis à vis de ce nouveau contexte économique et sur l’avenir de l’élevage. Ces échanges peuvent être résumés au travers de cette question : « Comment est-il possible de produire les denrées alimentaires tant recherchées par les consommateurs (sécurité des aliments et bien-être animal) et distributeurs tout en vivant raisonnablement de nos métiers ? ». 

Accompagner les éleveurs avec du sur-mesure 

Pour répondre à cette question, Farmi et Soufflet Nutrition a replacé au cœur de ses préoccupations les attentes des éleveurs en matière de rentabilité et a ajusté son offre en matière d’alimentation animale. 

Cette offre s'appuie sur un savoir de plus de 25 ans et des programmes alimentaires personnalisés pour proposer des mélanges de matières premières (mash), des minéraux (phosphore, calcium, magnésium...) et des suppléments nutritionnels avec la spécificité de proposer du sur-mesure. Afin de proposer une offre complète Soufflet Nutrition propose également une offre trading (courtage) et une offre consulting (nutritionniste). 

L'offre la plus complète du marché 

Ces prestations expertes proposent aux éleveurs d’aller plus loin en matière d’achats de matières premières. Ceci grâce à une cellule dédiée et/ou en apportant une expertise indépendante sur des sujets techniques grâce à des partenaires experts. Farmi et Soufflet Nutrition propose ainsi d’accompagner ses clients éleveurs dans tous les champs de compétence qui touchent aujourd’hui leur métier, dans le respect des bonnes pratiques d’hygiène et de traçabilité. 

Offre consulting : le conseil et l'expertise au service de votre réussite 

C'est un forfait annuel permettant d'accéder aux champs de compétence attendus tels que la nutrition, audit vétérinaire…. La prestation est adaptable en fonction de vos attentes (nombre de visite, hotline téléphonique, compte rendu de visite accompagné d’un plan d’action, bilan de collaboration annuelle). 

Nous accompagnons les éleveurs laitiers, viande en leur proposant nos services de rationnement, basés sur l’optimisation de la digestibilité des rations. Pour cela nous pouvons nous appuyer sur nos sites  fabrication d’aliments certifiés OQUALIM .  

Offre trading : maîtrisez vos achats 

Cette prestation est animée par une équipe dédiée pour vous accompagner et vous conseiller dans vos achats et vous informer régulièrement sur les marchés. L'offre s'étend sur une gamme complète de produits: céréalestourteaux oléagineux et protéagineux, produits humides, minéraux, vitamines, matières premières simples, co-produits (malterie, meunerie et amidonnerie), déshydraté … 

Offre grand public : disponible sur le site internet Farmi  

Cette offre propose des aliments pour bétail en granulé, croquettes, farine, compléments alimentaires destinés à la basse-cour (volaille, poules pondeuses, lapins…) PET FOOD (chien et chat) mais aussi pour les chevaux et montons. 

L’élevage qu’est-ce que c’est ?

C’est une activité qui consiste à multiplier les animaux pour servir à l’homme. Ces animaux sont la plupart du temps domestiques mais ils peuvent aussi être sauvages.

L’élevage sert à :

  • Reproduire des animaux pour eux-mêmes (animaux de compagnie, animaux pour la chasse et la pêche, animaux pour les troupeaux…).
  • Elever des animaux pour les produits et sous-produits agricoles alimentaires, production de bétail (viandes, poisson, coquillages, œufs, miel…).
  • Elever des animaux pour les produits et sous-produits agricoles non alimentaires (poils, plumes, corne, soie, fumier, farines animales…).
  • Utiliser les animaux pour leur forces (chien de berger, chien de garde, furet de chasse, animal de trait…).

Quel est le matériel nécessaire à l’élevage ?

Chaque espèce animale nécessite un matériel spécifique mais il existe quand même quelques nécessités générales :

Quelle est la réglementation relative à l’élevage ?

Une part importante de la réglementation animale concerne le bien-être animal :

En France, l’article L214 du code rural (Codification d'une loi de 1976) mentionne que les animaux sont des êtres sensibles. En 2015, le code civil donne aux animaux le statut d’êtres doués de sensibilité mais restant soumis au régime des biens.

L’union européenne apporte le plus d’avancées sur la condition animale via la Direction Générale « Santé et sécurité alimentaire » (DG SANTE).  Ces directives deviennent des règlements en droit étatique :

  • Règlement sur les abattoirs : il impose entre autres l’étourdissement des animaux avant la mise à mort.
  • Directive sur l’élevage des poules pondeuses : la surface minimale par animal est de 750 cm² soit un peu plus d’une feuille A4.
  • Directive sur l’élevage des porcs : les truies sont élevées en groupe pendant une période de la gestation.
  • Directive sur les conditions d’élevage des veaux : ils doivent être élevés en groupes à partir de leur huitième semaine.
  • Directive sur l’élevage des poules élevées pour la viande : un maximum de 20 poulets par m².

L’élevage équin

Il s’agit de faire reproduire des équidés pour un usage dans le cadre d’activités humaines. Ces équidés sont majoritairement des cheveux, des ânes, des mulets ou des hybrides des espèces citées précédemment. Ils sont utilisés pour des activités comme les loisirs, le sport, le divertissement, la défense... mais aussi pour la viande, le lait, l’engrais, le cuir...

Toutes les activités liées à l’élevage équin en France sont considérées comme activité agricole.

L’élevage équin a permis la domestication du cheval et l’apparition d’espèces spécialisées en fonction de l’usage attendus de l’animal.

On date les premiers élevages équins à la période antique. L’Angleterre occupe une place importante dans l’univers hippique. C’est d’ailleurs leur façon de monter les chevaux qui est principalement utilisée aujourd’hui dans le monde.

Les cheveux nécessitent beaucoup d’espace pour grandir convenablement. Ils ont également besoin d’équipement spécifiques. Il faut compter un hectare de pâturages par cheval. Les pâturages peuvent être partagés avec des espèces bovines ovines. Les chevaux craignent l’humidité stagnante. Il est nécessaire également d’avoir un service vétérinaire et de maréchalerie à proximité.

Les équidés se nourrissent principalement d’herbes mais il est nécessaire de leur donner des complément type avoine (foin et céréales).

L’élevage bovin

C’est l’activité de reproduction des Bos Taurus pour des intérêts humains. L’objectif de cet élevage est de produire, avant transformation, de la viande, du fumier, des peaux, du lait, des abats…

L’élevage a permis l’apparition de race spécialisées.

La première domestication des bovins se faisait en Inde en 8 000 av J.-C. Les premiers usages de cet élevage étaient la traction et la transformation de lait en fromage. Au départ, il s’agissait d’élevage pastoral comme le font encore les Massais ou les Peuls.

La basse-cour

La basse-cour est l’élevage de petits animaux pour la consommation ou non. Ils peuvent être domestiques ou sauvages. La basse-cour remonte au moyen âge, il s’agissait d’une zone où la population se confinait en cas d’invasion pour être protégé par le château.

Les principaux animaux de basse-cour sont la poule, le canard, le lapin, l’oie...

L’élevage canin

En France, l’objectif de cet élevage vise la reproduction de chiens dans le but d’avoir des chiots.

Les chiens peuvent être produits pour :

  • Chien de compagnie : agrément, compagnie, loisir sportif et sport canin.
  • Chien d’utilité : recherche de stupéfiants, recherche en décombres, pistage, cavage…
  • Chien reproducteur : pour alimenter les élevages.

L’élevage porcin

L’élevage de porcs a pour unique but l’alimentation. Il est principalement réalisé sous forme intensive dans les pays industrialisé.

Il a toujours été sédentaire car le porc ne peut pas transhumer.

Il existe plusieurs types d’élevage porcin :

  • En plein air : les animaux sont en extérieur avec un abris à leur disposition (environ 5% des porcs en France).
  • En litière bio-maitrisée : les animaux sont élevés en intérieur avec une litière au sol (environ 5% des porcs en France).
  • Sur caillebotis : les animaux sont élevés sur des caillebotis qui permettent aux excréments et à l’urine de s’évacuer. L’objectif de ce type d’élevage est de faciliter les tâches de l’éleveur mais il soulève des questions en termes de bien-être animal (environ 90% des porcs en France). Ce mode d’élevage est le plus répandu au monde.

L’élevage ovin

Il s’agit d’élever des moutons dans le but d’en tirer des intérêts sur des activités humaines.

Après l’élevage canin, c’est le second plus ancien élevage. Il a permis la domestication de l’espèce et l’apparition d’espèces spécialisées pour l’élevage. L’une de ces espèces spécialisées est la race Mérinos qui a une qualité de laine hors normes. La laine est particulièrement fine et longue.

La Chine est le premier pays d’élevage ovin au monde (environ 162 millions d’ovins dans le pays).

On utile les moutons pour le fumier, le nettoyage écologique, le lait, la viande et la laine.

Disponibilité et simplicité de la plateforme d'achat

Gamme complète pour répondre à vos besoins

Des experts à l'écoute pour étudier vos problématiques

Gains de temps dans vos réapprovisionnements