1. Accueil
  2. Comment élaborer la ration d’une vache laitière ?

Comment élaborer la ration d’une vache laitière ?

Plusieurs facteurs jouent sur les besoins nutritionnels de la vache laitière : race, âge, poids, statut (primipare, tarie…), niveau de production de lait… mais si ceux-ci ont un rôle important dans le calcul de la ration, il convient aussi de prendre en compte les objectifs de l’éleveur.

Optimiser la production de lait, maintenir une bonne reproduction dans le troupeau, maîtriser les coûts alimentaires, préserver la santé des animaux, tels sont généralement les objectifs visés pour son troupeau et à avoir en tête lors de l’élaboration de la ration. L'alimentation a en effet un impact sur chacun. Une fois connus, la première étape consiste à analyser les aliments produits à la ferme et de connaître les quantités disponibles pour éviter les ruptures de stocks sur le long terme. L'étape suivante est de déterminer les compléments à apporter : tourteaux, céréales, minéraux, correcteurs azotés, huiles essentielles…

Neuf critères à prendre en compte pour l'alimentation des vaches

Une vache laitière en production peut ingérer 50 kg d’aliment brut par jour, dont 80 à 90 % produits sur l’exploitation. L’enjeu est de bien réussir à complémenter. Le raisonnement se base sur neuf critères :

  • Le fourrage (qualité et quantité disponibles) ;
  • La teneur en protéines (Matières azotées Totales) ;
  • L’énergie (Unité fourragère Laitière) ;
  • Les macroéléments / les minéraux ;
  • Les sources de protéines (by-pass ou non) ;
  • L’origine de l’énergie (amidon digestible dans le rumen ou l’intestin, à ingestion lente ou rapide) ;
  • La digestibilité de la cellulose (NDF) ;
  • Les oligo-éléments (formes chélatées ou organiques).

Il faut également tenir compte des démarches dans lesquelles vous êtes engagés, qui s’appuient parfois sur des cahiers des charges interdisant l’utilisation dans l'alimentation d’OGM ou d’urée par exemple. Plus les critères sont précis, plus le coût de la ration augmente.

Cependant, une ration alimentaire à la carte répond à la fois aux besoins des animaux et aux objectifs de l’éleveur. Elle va jouer sur la quantité de lait produite mais aussi sur sa qualité (taux butyreux, cellules somatiques…).

Utiliser un logiciel pour le calcul des rations alimentaires du troupeau

Établir une bonne ration alimentaire revient pour les nutritionnistes à atteindre un savant équilibre. Pour bien faire correspondre besoins des animaux, objectifs de l’éleveur et critères spécifiques, rien de tel qu’un logiciel. Il offre la possibilité de réaliser plusieurs simulations. Il permet également de composer différentes recettes selon le lot de vaches (s’il y a allotement sur l’exploitation). Par exemple, pour les génisses, les concentrés sont primordiaux, plus importants que chez les vaches en production, ce qui implique d’être très attentif à ce paramètre.

À savoir qu’une ration homogène et stable dans l’année est gage d’efficacité. Le suivi des performances du troupeau permet ainsi d’évaluer si la ration élaborée spécifiquement est bien adaptée.

Disponibilité et simplicité de la plateforme d'achat

Gamme complète pour répondre à vos besoins

Des experts à l'écoute pour étudier vos problématiques

Gain de temps dans vos réapprovisionnements